Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mans Évidemment, Socialiste, Écologiste et Progressiste

Blog du groupe majoritaire "Le Mans Évidemment, Socialiste, Écologiste et Progressiste" de la Ville du Mans

Le Mans Évidemment, Socialiste, Écologiste et Progressiste

Conseil municipal du 22 octobre 2020

Conseil municipal du 22 octobre 2020

Lors du précédent conseil municipal, plusieurs points ont été soulevés et des dossiers ont été débattus.

  1. Vœu proposant un moratoire sur la 5G

Les élus écologistes de la Ville du Mans ont proposé en dernière minute un vœu portant sur un moratoire du déploiement de la 5G au Mans. Ce texte a été rejeté par le conseil municipal et notre groupe à voter contre ce vœu. Pourquoi ? D’une part parce que ce vœu par sa rédaction était clairement un vœu conte le déploient de la 5G et non une demande d’un moratoire comme l’a démontré Stéphane LE FOLL.

Christophe COUNIL a rappelé que la Ville ne pouvait interdire la transformation ou la modification des antennes déjà existantes, mais qu’à l’inverse la municipalité pouvait s’opposer à l’implantation de nouvelles antennes sur le territoire. Il s’est également engagé à faire réaliser régulièrement des mesures d’ondes électromagnétiques sur différents sites de la Ville afin de mesurer l’exposition de la population et l’évolution des émissions.

S’il existe, certes, des divergences, des points de vue différents, qui méritent amplement l’organisation d’un débat sur la question, le Conseil municipal n’a pas la possibilité de décréter de moratoire, car cette question est une compétence exclusive de l’État. « Il n’y a pas besoin d’un moratoire pour avoir un débat scientifique sur la question de la 5G au Mans » conclut le Maire.

 

  1. Mise en place des Conseils des quartiers pour le mandat 2020 – 2026

Pendant la campagne des élections municipales, nous avions pris l’engagement de modifier l’organisation des Conseils des quartiers. C’est chose faite. Le conseil municipal a acté la création d’un huitième conseil, le secteur sud issu de la division du secteur Sud-Est de part et d’autre de l’avenue Georges Durand. Des comités de quartiers seront également créer, ils concerneront le bassin de vie des habitants et seront pilotés par des animateurs, sous la responsabilité du président du conseil.

Autre modification, un collège « secteur économique / commerçants » sera créé en plus des deux autres collèges existants, à savoir : habitants volontaires ou tirés au sort et les associations.

La parité sera instaurée au sein des bureaux des conseils de quartiers, avec à chaque fois un président/une vice-présidente ou une présidente/un vice-président.

Afin de donner la possibilité à tous de participer aux commissions, ces dernières pourront être réalisées par visioconférence et les réunions plénières auront lieu désormais le samedi matin de 11h00 à 12h30.

Enfin, la ville met désormais à disposition de chaque conseil de quartier une somme de 500€ leur permettant l’achat de petits matériels ou boissons pour des pots de convivialité.

Notre groupe salue cette nouvelle organisation des conseils de quartier. Cette nouvelle organisation permettra de donner une nouvelle autonomie à ces conseils.

 

  1. Convention pluriannuelle d’objectifs SMAC Superforma 2020/2023

L’engagement de la Ville du Mans en faveur des musiques actuelles se traduit par :

  • une subvention annuelle de fonctionnement de 290 000 €.
  • une aide à la mise à disposition de personnel de 89 700 € par an.
  • une mise à disposition de la salle de spectacles les Saulnières avec ses techniciens et de l’équipement scénique de la Salle Oasis.

Lors de son intervention Agnès BESNARD, Adjointe à la Culture, a réaffirmé l’ambition municipale d’apporter aux Manceaux la meilleure qualité de service public à travers notamment un projet culturel ambitieux. Celui-ci veut conquérir de nouveaux publics en investissant toutes sortes de lieux aussi bien dans le cœur de ville que dans les quartiers.

 

  1. Contrat local d’éducation artistique et culturelle

Depuis 2016, la Ville anime un Contrat local d’éducation artistique et culturelle. Initialement prévu dans les quartiers Épine et Bellevue, ce CLEAC s’est développé à l’ensemble des quartiers Politique de la Ville jusqu’à la fin de l’année 2019. Pour les trois prochaines années, nous souhaitons mettre en œuvre un nouveau fonctionnement.

Articulé autour des quatre axes disciplinaires structurants (Son, Cirque, Lecture & Écriture, Art dans la ville) et des grands événements de la ville, ce CLEAC, selon Michaël GUIHARD, Adjoint au Maire à l’enseignement artistique, permettra une politique d’éducation artistique et culturelle cohérente et coordonnée sur l’ensemble du territoire municipal.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :