Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Mans Évidemment, Socialiste, Écologiste et Progressiste

Blog du groupe majoritaire "Le Mans Évidemment, Socialiste, Écologiste et Progressiste" de la Ville du Mans

Le Mans Évidemment, Socialiste, Écologiste et Progressiste

La création du coefficient nature - Plan local d'urbanisme

La création du coefficient nature - Plan local d'urbanisme

RAPPEL : Si le Plan Local d'Urbanisme du Mans a vécu plusieurs modifications à travers les années, sa base date tout de même de juin 2006. Bible de l'Urbanisme, à la fois document de planification et de prospective politique et règlementaire sur 10 à 12 ans, il était temps d'élaborer un nouveau PLU, cette fois à l'échelle intercommunale de Le Mans Métropole pour plus de cohérence, d'efficacité et de solidarité.

 

Doté d'une procédure efficace de concertation entre tous les acteurs du territoire, aux délais incompressibles de plusieurs années de conception (dans notre cas, 2014-2019), nous arrivons à la fin de son processus. Les phases de diagnostic et d'enjeux, d'orientations du projet, d'écriture règlementaire et de ses déclinaisons communales s'étant achevées, nous pouvons désormais vous en présenter les grands axes avant une ultime consultation suivi de l'habituelle enquête publique. 

 

LA CREATION DU COEFFICIENT NATURE

 

Aujourd'hui, je souhaite vous présenter la création du coefficient nature, qui va permettre des constructions plus vertes et durables en encourageant les superficies écoaménagés.

Jusqu'à maintenant, la simple sauvegarde d'un espace vers en pleine terre, peu importe sa végétation, sa réflexion paysagère ou sa localisation sur le projet, permettait d'obtenir son quota réglementaire d'espaces non bâtis. Cela se traduisait parfois avec le maintien d'espaces abandonnés et non travaillés. Dans ce nouveau PLU, nous avons décidé d'inverser notre regard en créant un coefficient nature minimum pour mettre en avant la place de la nature et répondre aux enjeux environnementaux de biodiversité et d'adaptation aux changements climatiques.

 

Pour l'atteindre, nous allons laisser le choix de solutions adaptées et liées au contexte en définissant des objectifs atteignables par plusieurs biais. Appliquée à la parcelle ou à l'unité foncière, ce coefficient supérieur à l'ancienne réglementation prendra en compte l'écoaménagement du projet en fonction du type de surface mise en œuvre : 

  • Pondération pour les espaces verts sur dalle (sur au moins 30cm de terre végétale) et pour les surfaces semi-perméables (enrobé drainant, béton poreux, pavés à joint enherbés, pavés à joints larges, grave concassée, structure alvéolaire végétalisée).
  • Pondération pour la création de toitures et surfaces verticales végétalisées, et pour l'agriculture périurbaine hors sol.
  • Majoration, aussi, pour les plantations d'arbres de haute tige, pour le maintien d'un arbre existant en bon état sanitaire, ou pour des haies d'essences locales créées ou existantes maintenues. 

Le coefficient nature sera décliné sur 5 secteurs en fonction des différents besoins en la matière : centres denses, ville verte dont secteurs à vocation économique et d'équipements, secteurs soutien de la trame verte et bleue urbaine, franges urbaines en limite des espaces naturels et agricoles et secteurs de hameaux. 

 

Ainsi, au lieu de n'obliger simplement qu'à un espace vert parfois abandonné dans un coin, les superficies perméables, semi-perméables et le maintien ou la création de végétation seront incités de manière réglementaires suivant le projet et sa localisation. 

 

Pour développer la présence végétale en milieu urbain (complémentaire aux enjeux de gestion des eaux pluviales par infiltration), pour consolider, à l'échelle du Mans, une trame propice à la diversité et pour mieux se protéger de la chaleur (réduire le stockage de chaleur) en rafraîchissant par la présence de végétation et d'eau. 

 

Parce que la démarche de ville durable passe par le développement des surfaces écoaménagés, l'ensemble de ces démarches sera soumis à vérification de conformité par les services de la collectivité à l'issu de la fin des travaux pour chaque autorisation d'urbanisme.

 

Samuel LOPES
Adjoint au Maire du Mans
Urbanisme Foncier

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article